Vers l'Unique, la Perfection d'Amour d'Harmonie et de Beauté, le Seul Être, Uni à toutes les âmes illuminées qui forment l'incorporation du Maître, l'Esprit Guide   Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan   Vers l'Unique, la Perfection d'Amour d'Harmonie et de Beauté, le Seul Être, Uni à toutes les âmes illuminées qui forment l'incorporation du Maître, l'Esprit Guide
L'Unité des Idéaux Spirituels

 

Table des matières :

L'Unité des Idéaux Spirituels

Unité des idéaux Spirituels - Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

ISBN :
978-2-35682-412-7

 

Unité des idéaux Spirituels - Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

ISBN :
978-2-35682-445-5

 

Unité des idéaux Spirituels - Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

ISBN :
978-2-35682-678-7

  A paraître:

Le Gouvernement de la Nature - L'Incorporation des Maîtres
Prophètes - Formes de culte - Coutumes et
symboles des religions
Qu’est-ce que le Soufisme ?
 

 

Première partie

Cahier n°1 : L'âme de la religion - la prière - la croyance

* Chapitres ajoutés à la première édition anglaise.

Préface

Préambule du Cahier

1. * Les trois marches menant à la perfection      (Suresnes, 18 juillet 1926)

L'étape religieuse, quand le mental est concentré.
L'étape psychologique, lorsque le cœur est ouvert.
L'étape mystique, lorsque l'âme est élevée.

2. * L'unité et l'uniformité       (Article du Magazine « SUFISM », décembre 1923)

L'esprit d'unité crée l'uniformité.
Le secret de Dieu est caché dans la connaissance de l'unité.
L'uniformité peut enseigner la leçon de l'unité.

3. L'âme de la religion      (Tiré d'une série de « Gathekas », publication du Mouvement Soufi, non daté)

La religion a un corps et une âme.
En touchant l'âme on touche tous ses corps, qui sont comme les organes qui constituent un seul corps, le corps de la religion.

4. La religion du cœur. 1.       (Suresnes, 12 juin 1922)

Dieu est à chercher dans le cœur de l'homme.

5. La religion du cœur. 2.       (Florence, 4 novembre 1922)

La religion est le produit du cœur.
Le cœur aimant est capable de connaître la vérité.

6. Le besoin présent du monde       (Suresnes, 13 août 1922)

L'essence de la religion est la sagesse.
Toutes les religions sont des notes qui forment ensemble la musique.
Quand l'âme est bénie par la sagesse, elle entend la musique divine.

7. La religion mondiale qui doit venir       (Genève, 8 octobre 1923)

La mission que la religion avait à remplir reste encore à l'être.
La véritable religion est le dharma, signifiant le devoir, qui est la vie même.
Quand l'homme remplit ses obligations, sa vie elle-même est religion ; c'est cela qui sera la religion de l'avenir.

8. * Dharma, la religion       (Document non daté, préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

L'enseignement que donne la vie divine en tant que déversement de connaissance, on l'appelle Dharma.

9. La loi de la religion       (Chapitre tiré de « The Unity of Religious Ideals »,1ère Edition,
                                                        dont les documents originaux n'ont pas été retrouvés)

Donner la loi est un des objectifs de la venue du Messager.

10. Cinq désirs de l'âme auxquels répond la religion.       (tiré de « The Unity of Religious Ideals »,
                                                        1ère Edition, dont les documents originaux n'ont pas été retrouvés)

1) La recherche de l'idéal.
2) Le désir de vivre.
3) Le désir d'élévation.
4) Le désir d'explorer les profondeurs de la vie.
5) La recherche du bonheur.

11. Sensation et exaltation      (Paris, 31 octobre 1923)

On éprouve le sentiment d'élévation indépendamment des organes des sens.
La religion tente par son rituel d'amener ce sentiment.

12. Exaltation et prière       (Paris, 4 juin 1922)

L'âme exprime son désir de glorifier le nom de Dieu : la louange de Dieu.
Comprendre ses propres imperfections devant la perfection de Dieu.
Aimer Dieu, l'Idéal.
La complète union avec Dieu.

13. L'effet de la prière       (Chapitre tiré de « The Unity of Religious Ideals »,1ère Edition,
                                                        dont les documents originaux n'ont pas été retrouvés)

La gratitude, la demande de pardon, la demande de secours, qui sont la confiance en Dieu.
L'adoration de l'immanence de Dieu dans la nature, qui est prière à Dieu vivant à la fois dans les cieux et sur la terre.
L'invocation de la nature de Dieu, qui fait que l'homme oublie son moi limité.
A travers ces stades l'on passe à l'état d'être humain, qui est le premier pas, puis à l'état d'être saint, qui est le second pas, jusqu'à devenir une personnalité Dieu-consciente.

14. La manière de prier       (Paris, La Sorbonne, 14 décembre 1922))

Une fois que l'imagination a aidé l'homme à mettre devant lui l'Idéal de Dieu, il prie dans la présence de Dieu.

15. * Gayatri – prières       (Tiré de « The Unity of Religious Ideals » - 1ère Edition)

Saum - Salat.

16. * La croyance       (New-York, 24 Janvier 1926)

La croyance est comme un escalier à quatre paliers fait pour s'élever, non pas pour rester sur une seule marche ; ces paliers sont :

1) La croyance de celui qui suit.
2) La croyance en l'autorité.
3) La croyance en le raisonnement.
4) La foi ou conviction, qui vient de l'amour et de l'intelligence.

Ensuite l'être vit en Dieu.

Haut de la page           

 

Cahier n°2 : L'Idéal de Dieu

Préambule du Cahier

1. Dieu et l'Idéal de Dieu       (Tiré d'une série de « Gathekas » provenant du Mouvement Soufi)

Comme le soleil est parfois recouvert par les nuages, ainsi l'Idéal de Dieu est recouvert par le matérialisme.
Le chemin de l'Idéal de Dieu mène au but de vérité.

2. L'Idéal de Dieu 1.       (Chapitre tiré de « The Unity of Religious Ideals »,1ère Edition,
                                                        dont les documents originaux n'ont pas été retrouvés)

Le point de vue imaginatif et le point de vue conscient de Dieu ;
Monothéisme et Panthéisme.

3. La royauté de Dieu       (Angleterre, 30 janvier 1924)

L'homme adore Dieu pour son propre bien.
La religion et l'adoration ont pour but d'anoblir l'esprit et d'atteindre la divine perfection.

4. Dieu, l'objet de la recherche de toute âme       (Suresnes, 2 juillet 1922)

Le Message divin est donné comme une réponse au cri de l'humanité
Le Dieu de chacun est le Dieu de tous.

5. L'Idéal de Dieu suite.       (Série de conférences donnée durant l'Ecole d'été, Suresnes, 1923)

1. L'Existence de Dieu.        (23 juillet 1923)
2. Différentes conceptions de Dieu.       
(24 juillet 1923)
3. La conception de plusieurs dieux.      
(25 juillet 1923)
4. La Personnalité de Dieu.      
(27 juillet 1923)
5. L'Être de Dieu et le Mérite de Dieu.      
(28 juillet 1923)
6. Dieu, Créateur, Soutien, Juge et Celui qui pardonne.       
(30 juillet 1923)
7. Dieu, le Roi du Ciel et de la Terre.      
(31 juillet 1923)
8. Dieu, la Perfection que toute âme recherche.      
(3 août 1923)
9. Trois marches vers la démocratie spirituelle.      
(6 août 1923)
10. Dieu, l'Infini.      
(7 août 1923) 

6. Les relations de Dieu avec nous       (Tiré de « The Unity of Religious Ideals », 1ère. Edition)

7. La dépendance envers Dieu       (Tiré d'une série de Gathas, Tasawwuf - Métaphysique)

L'Esprit indépendant devient dépendant au cours de la manifestation.
Celui qui devient conscient de Dieu dépend de Lui avec certitude.

8. La grâce divine           (Chapitre tiré de « The Unity of Religious Ideals »,1ère Edition,
                                                        dont les documents originaux n'ont pas été retrouvés)

La plus haute majesté de Dieu se manifeste dans la grâce.

9. La volonté, humaine et divine      (Tiré d'une série de Gathas, Tasawwuf - Métaphysique)

Le secret de la recherche de la volonté de Dieu réside dans le fait de cultiver l'harmonie.

10. * Pour chaque chose il y a un moment.       (14 août 1923)

Une Cause Unique travaille sans cesse à l'arrière-plan de toutes choses, comme un ingénieur mettant en œuvre toute une machinerie.

11. La relation de l'homme avec Dieu       (Tiré d'une Série nommée « Comparative Religion », datée de1917)

L'homme appartient à Dieu, l'homme vient de Dieu, comme la bulle d'eau appartient à l'eau et est dans l'eau.

12. * Dieu est à la fois au-dedans et au-dehors       (Réponse à une question, Bruxelles, 22 mai 1924)

Pour apprendre à voir Dieu nous devons commencer à voir Dieu au-dehors comme Créateur, Juge, Celui qui Pardonne.

13. * La communion avec Dieu       (Chapitre traduit de : « The Way of Illumination »)

La joie de la communion est même plus grande que la joie de l'unification.

14. La manière divine       (Deux conférences données à Paris, 9-10 octobre 1923)

L'âme qui trouve son accord avec Dieu commence à exprimer Dieu en tout ce qu'elle fait.

15. * Déité et divinité.       (Londres, 1921)

La déité est Dieu dans le sanctuaire que l'homme a conçu.
La divinité s'est manifestée sous une forme physique ; c'est Dieu réduit et l'homme agrandi.

Haut de la page           

 

Cahier n°3 : La Hiérarchie Spirituelle - L'Esprit de Guidance

Préambule du cahier

1. La hiérarchie spirituelle        (Suresnes, 24 juillet 1923)

est comme le ciel avec les planètes - Le soleil est celui qui donne la lumière. De même que la lune exprime la lumière du soleil, ainsi le messager donne le Message de Dieu. Toutes les âmes sont les réceptacles du Message de Dieu, mais seuls ceux qui sont conscients en Dieu forment la hiérarchie spirituelle.

2. L'esprit de prophétie         (Document non daté conservé dans les archives Soufies)

Aristocratie et Démocratie

3. Sept grades dans la hiérarchie spirituelle         (Suresnes, 24 août 1923)

Ce sont les degrés provenant des initiations intérieures.
Chaque initié a une tâche spéciale.

4. Les attributs des cinq grands degrés d'initiés         (Suresnes, 27 juillet 1923)

Wali, Ghawth, Qutub, Nabi, Rassoul. Ceux-là sont initiés par Dieu Lui-Même

5. Le maître, le saint, le prophète 1         (Suresnes, 16 juillet 1923)

Le chemin du maître est une guerre avec les influences extérieures ; le chemin du saint est une bataille constante avec le moi ; la destinée du prophète est d'avoir l'équilibre. Il est le porteur du Message.

6. Le maître, le saint, le prophète 2         (Suresnes, 25 juillet 1923)

Le chemin du maître implique la discipline de soi et la volonté ; le chemin du saint est de s'harmoniser à la volonté de Dieu ; le chemin du prophète est l'équilibre entre le pouvoir de réalisation et la patience de la résignation.

7. Le prophète         (Suresnes, 19 août 1922)

Le prophète est la manifestation du même Esprit que dans son expression la plus pleine.
On peut l'appeler Alpha et Oméga.

8. Gayatri – Invocations        

Pir
Nabi
Rassoul

9. L'esprit de guidance         (Suresnes, 28 juillet 1923)

Il peut être appelé le Mental divin.
Le Mental du Créateur est fait de Sa propre manifestation.
Cette manifestation le complète.
Les prophètes sont les réflexions du Mental divin sur la terre.

10. Le Message prophétique L'Esprit de guidance         (Partie de : « The Prophetic Message » - Suresnes, 26 juillet 1925)

11. La forme dans laquelle l'âme prophétique reçoit le Message divin         (Suresnes, 30 juillet 1923)

Le cœur du prophète devient un dôme qui donne écho à la voix de Dieu.

12. La forme dans laquelle l'âme prophétique exprime le Message divin         (Suresnes, 31 juillet 1923)

Le prophète ne peut pas exprimer tout ce qu'il entend ; l'important est ce qui est caché derrière les mots.

13. L'âme du prophète         (Suresnes, 3 août 1923)

Elle représente à la fois l'humain et le divin ; il est attiré par Dieu, mais sa mission le place au milieu de la foule.

14. Ce qui est demandé d'un prophète         (Suresnes, 7 août 1923)

Il doit entendre la voix de Dieu aussi bien que chaque petit soupir des êtres humains.
Il est l'intermédiaire entre l'homme et Dieu.
Sa présence répond à chaque question.

15. Les deux lignées de la mission prophétique         (Suresnes, 8 août 1923)

Les Hindous appellent leurs prophètes incarnations de Dieu, parmi les gens de Beni Israël, on les appelle hommes de Dieu, ceux qui sont reliés à Dieu.
Le Message Soufi relie les deux lignées.

Haut de la page           

 

Cahier n°4 : Prophètes et religions

Préambule du cahier

1. Les particularités des six grandes religions         (Suresnes, 27 juillet 1926)

Hindouisme - Bouddhisme - Zoroastrisme -
Le Message de Moïse - Le Message de Jésus-Christ -
Le Message de Mohammed - le Message Soufi.

2. Les particularités des grands maîtres de l'humanité         (Suresnes, 22 et 29 juin 1926)

Les vies de Rama, Krishna, Shiva, Bouddha, Shankaracharya, Abraham, Moïse, Mohammed.

3. La vie prophétique         (Suresnes, 7 septembre 1926)

Dans la vie des nombreux instructeurs envoyés sur la terre il y a un plan, similaire dans la vie de tous : dans l'enfance, la jeunesse, dans leur manière de recevoir l'inspiration.

4. La religion dans l'Inde         (Document manuscrit préservé par Murshida Sharifa Goodenough,
                                                                                à dater environ entre 1917 et 1920)

La religion hindoue - Explication des idoles -
L'arrivée du Bouddhisme - L'arrivée de l'Islam.

5. Les différents yogas         (Tiré de divers documents des archives soufies, à dater probablement autour de 1920)

Mantra Yoga - Hatha Yoga - Raja Yoga - Bhakti Yoga.

6. Bouddha         (Tiré de "The Unity of Religious Ideals" 1ère Edition)

7. Le Jaïnisme         (Tiré d'une série intitulée « Comparative Religion », à dater entre 1917 et 1918)

8. Zarathoustra         (Suresnes, 6 juillet 1923)

La communication avec la nature
Le Zoroastrisme
Les enseignements du saint Zarathoustra

9. Abraham         (Suresnes, 10 juillet 1923)

L'Idée du Sacrifice.

10. Moïse         (Suresnes, 7 juillet 1923)

Celui qui a apporté la Loi Divine.

11. Jésus-Christ

L'Esprit Christique          (Suresnes, 2 juillet 1923)
Le Christ, Idéal Divin         
(Genève, 6 octobre 1923)
Les Béatitudes         
(Tiré d'une série nommée : « Comparative Religions »)
« Que ta volonté soit faite sur la terre comme aux cieux »         
(Suresnes, 6 décembre 1922)

12. Mohammed         (Suresnes, 11 juillet 1923)

La Vie et la Mission du Prophète -
Les Quatre Degrés de la Connaissance en Islam : Sharî’at - Tarîqat - Haqîqat - Ma’rifat.
                           
(Tiré d'une Série « Comparative Religion », 1917-1918)

Haut de la page           

 

Cahier n°5 : Le Message

Préambule du cahier

1. Le Message         (tiré de “The Unity of Religious Ideals”, 1ère edition ;
       Textes composés par Murshida Sharifa Goodenough à partir de plusieurs Gathekas religieux et d'un opuscule sur le Soufisme)

2. Le Messager         (Tiré de "The Unity of Religious Idéals", 1ère Edition)

3. Suivre le message         (Tiré de "The Unity of Religious Idéals", 1ère Edition)

4. Pensées Soufies         (Tiré de "The Unity of Religious Idéals", 1ère Edition)

Il n’y a qu’un seul Dieu, l’Éternel, le Seul Être, aucun autre n’existe, sauf Lui.

Il n’y a qu’un Seul Maître :
l’Esprit Guide de toutes les âmes, qui conduit constamment Ses disciples vers la lumière.

Il n’y a qu’un Seul Livre Sacré :
le manuscrit de la nature, la seule écriture sainte qui puisse illuminer le lecteur.

Il n’y a qu’une Seule religion :
le progrès constant dans la direction de l’Idéal, le but de la vie de chaque âme.

Il n’y a qu’une Seule Loi :
la loi de réciprocité, qui peut être suivie par une conscience sans ego, accompagnée d’un sens éveillé de la justice.

Il n’y a qu’une seule fraternité,
la fraternité humaine qui unit, sans discrimination les enfants de la terre dans la Paternité de Dieu.

Il n’y a qu’un Seul principe moral :
l’amour qui jaillit de la négation de l’ego et s’épanouit en actes de bienfaisance.

Il n’y a qu’un Seul Objet de louange :
la beauté qui élève le cœur du fidèle à travers tous les aspects du visible et de l’invisible.

Il n’y a qu’une Seule vérité :
la véritable connaissance de notre être, intérieur et extérieur, qui est l’essence de toute sagesse.

Il n’y a qu’un Seul chemin :
l’annihilation du faux moi dans le vrai, ce qui élève le mortel vers l’immortalité, là où réside toute perfection.

5. Le Message Soufi         (Tiré de "The Unity of Religious Idéals", 1ère Edition)

6. Atteindre la vie intérieure par la religion.         (Hollande, 8 juin 1924)

7. Aphorismes        

Haut de la page           

 

Deuxième partie

Cahier n°1 : La Religion Unique - Adoration – Croyance

Préambule du Cahier

1. La religion unique         (Los Angeles, 25 mars 1926)

En quoi consiste la religion ?
L'idée de Dieu - l'idéal du Maître - la forme de culte - la morale - le sanctuaire sacré.
Qu'avons-nous à apprendre de la religion ?
La connaissance de la vérité - les idées du Maître - la forme du culte - Le principe de la moralité - la réalisation de la vérité.

2. L'essence de la religion.         (Document manuscrit préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

L'unique religion est l'adoration de la vérité.
Le monde a subi l'entraînement de religions apportées par des prophètes innombrables.

3. Le besoin de religion dans la vie de l'homme.         (La Haye, 1er Juin 1924
                                                                           sermon prononcé au cours d’un service d'Adoration Universelle)

La religion éveille la part divine dans l'esprit de l'homme.

4. L'adoration universelle - l'église de tous         ( 2 septembre 1923
                                                      Extrait d’un sermon prononcé au cours d’un service d'Adoration Universelle)

Dans ce Service l'on reçoit la bénédiction de tous les grands maîtres.

5. L'église de tous         (Angleterre, mai 1921, sermon prononcé au cours d’un service d'Adoration Universelle)

C'est toutes les Eglises en une seule - l'objet de la religion est d'anoblir l'âme, pour que l'étincelle d'intelligence née dans l'homme puisse devenir une flamme qui le guide dans son chemin.

6. La religion, une leçon         (Sermon non daté, prononcé au cours d’un service d'Adoration Universelle)

La guidance venant de la lumière divine devient un chemin que l'humanité peut suivre.

7. La religion du Soufi         (Document non daté conservé dans les archives Soufies)

Notre religion est la religion de tous ; son objectif est d'unir toutes les religions en une religion naturelle.

8. Le besoin d'une unification religieuse         (Sans-Francisco, 27 mars 1926, message prononcé à la radio)

Il reste beaucoup de religions, mais dépourvues de l'esprit de religion qui les soutient
Les préjugés religieux devraient être abandonnés
Le Soufisme est la sagesse au-delà des credos, des nations, des races et des religions.

9. L'idée du sacré et l'Adoration universelle         (Belgique, 25 mai 1924
                                                                 Sermon prononcé au cours d’un service d'Adoration Universelle)

La véritable religion est le sentiment du sacré
L'Adoration Universelle prépare l'humanité à être unie à Dieu et à être bénie par toutes les formes de la sagesse.

10. Cinq idéaux de la religion         (La Haye, 29 mai 1924, sermon prononcé au cours d’un service d'Adoration Universelle)

La question de Dieu - l'idéal spirituel manifesté dans l'homme - l'idée de moralité - La forme du culte - l'aspect philosophique de la vie.

11. L'esprit de la religion, la croyance - La grâce divine         (Chicago, 2 mai 1926
                                                                                           Sermon prononcé au cours d’un service d'Adoration Universelle)

Cinq aspects de la religion :
Dieu, la Déité - Sauveur - la forme du culte - les Ecritures Sacrées - la réalisation de l'unité avec Dieu.
Croire comporte quatre degrés.
La Grâce divine : il est désirable d'espérer en l'amour de Dieu et d'avoir foi en Sa compassion.

12. La prière, enseignée par toutes les religions         (Entre 1915 et 1917
                                                                                Manuscrit préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

La louange de Dieu, l'admiration de l'Être Entier
La demande à Dieu pour une chose, qui apprend la confiance en Dieu et la résignation
La prière de réalisation, prière des saints.

13. L'effet de la prière         (Grande-Bretagne, 8 mai 1921, document intitulé : “First Service of the Church of All”)

La prière est une grande vertu et c'est le seul moyen d'être libre de péché.

14. Le pouvoir des prières         (Suresnes, 29 août 1926)

L'action de grâces développe une nature reconnaissante - la louange de Dieu pour laquelle des prophètes ont donné des prières qui aident à se former une conception de Dieu - présenter à Dieu ce dont on a besoin, expression qui est une consolation - l'expression de l'amour, Dieu comme Bien-Aimé - la prise de conscience de notre être réel en effaçant le moi de la conscience et en réalisant en soi l'Être de Dieu.

15. Gayatri - prières       

KHATOUM
DOWA
NAYAZ

16. Croyance et incroyance en Dieu         (Octobre 1920, article de la revue « The Sufi »)

La croyance est innée en l'homme, l'incroyance est acquise - quatre degrés de croyance ; l'âme doit se développer degré par degré - la croyance dépend de la confiance en soi - Dieu d'abord adoré dans la nature, dans les animaux et finalement comme manifesté dans l'homme
Les Messagers ont apporté la Lumière qui donne à l'homme sa croyance, mais en combattant pour tel ou tel Maître, l'homme a perdu cette Lumière et a abandonné la religion.

Haut de la page           

 

Cahier 2 - La connaissance de l’Etre Divin

Préambule du cahier 2

La vie du Soufi est un voyage vers Dieu

1. L'idéal de Dieu -1-         (New-York, 17 janvier 1926)

Dieu est le pont qui unit la vie extérieure à la vie la plus profonde.
Comprendre Dieu est la clé de la vérité.

2. L'idéal de Dieu -2-         (Pasadena, Californie, 14 mars 1926, “The Church of Truth”)

Le Dieu personnel et le Dieu abstrait.
Le Dieu idéal est rendu vivant en faisant mourir le faux moi.

3. L'adoration du Dieu personnel et la réalisation du Dieu abstrait     (Suresnes, le 30 juin 1924
                                                                                                                               après une allocution sur « Le But de la Vie »)

4. La présence divine         (Angleterre, 4 décembre 1918)

Idéaliser Dieu
Reconnaître Dieu
Communiquer avec Dieu
Réaliser Dieu
La Perfection où il n'y a plus ni moi, ni toi

5. La présence de Dieu         (Sans date, document manuscrit préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

Nous vivons et nous nous mouvons en Dieu ; quand nous reconnaissons Dieu en chacun et en tous, toute misère et toute limitation cessent.

6. La pratique de la présence de Dieu         (1er février 1924,
                                                         document dactylographié provenant des Archives Soufies)

Quand le croyant en Dieu a ouvert son cœur, il voit la beauté de la création et commence à communiquer avec sa beauté. Ensuite il en vient à connaître l'Artiste qui est à l'arrière-plan de cette beauté.

7. « Verrai-je Dieu après ma mort ? »         (Sans date,
                                                document préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

8. La grâce divine         (San Francisco, 21 février 1926)

La grâce divine est au-dessus de la loi
Imaginer le plaisir et le déplaisir de Dieu.

9. La dépendance         (Suresnes, 11 juillet 1926)

La dépendance que l'on n'a pas cherchée
La dépendance envers quelqu'un en qui l'on a confiance
La dépendance envers l'inconnu. Plus vous dépendez de Dieu, plus vous pouvez dépendre de Dieu.

10. Razzaq - Dieu qui donne le nécessaire         (Sans date,
                                                      documents manuscrits préservés par Murshida Sharifa Goodenough)

Le pouvoir de Dieu donne nourriture, où le besoin s'en fait sentir - Dieu est le Nourrisseur de ceux qui ont foi en Lui seul.

11. L'idolâtrie         (Londres, 1918-1919, tiré d'une série intitulée « Comparative Religion »)

Diverses formes d'idolâtrie
La suppression des idoles
Une forme avancée d'idolâtrie
Fana-fi-Sheikh
La destruction des idéaux
Une forme supérieure d'idolâtrie
L'Esprit de Prophétie
Quand l'Esprit de l'Homme évolua.

12. Le Dieu de l’Islam         (1918-1919, suite des séries intitulées « Comparative Religion »)

L'Islam a toujours maintenu l'idée d'un Dieu sans forme, rendu intelligible par Ses attribut : Créateur, Soutien, Juge, Celui qui pardonne - et pourtant au-delà de tout attribut.

Comprendre la nature de Dieu

13. La dépendance envers Dieu         (Sans date,
                            document manuscrit préservé par Murshida Sophia Saintsbury-Green)

Toutes les religions enseignent la morale de la dépendance envers Dieu.
Comment atteindre à la connaissance de Dieu?
Jusqu'à quel point devrions-nous dépendre de Dieu ?         
(Sans date,
                                                                                 document manuscrit préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

Celui qui est Conscient de Dieu

14. Dieu manifesté et Dieu non-manifesté         (Entre 1919 et 1921,
                                                                                Extrait du Carnet personnel de Miss Lloyd)

L'Esprit non-manifesté de Dieu contemple devant lui Son Immanence

15. Dieu, l’Être Entier, le Seul Être         (Sans date, document préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

Certains ont dit que Dieu est le bien, tout le bien.
Pourquoi toutes les religions ont-elles pris le mythe de Satan?
Il y a toujours un esprit qui travaille contre l'homme.
La rébellion et la chute de Satan         
(Sans date, document provenant des archives Soufies)

16. La conception que le Soufi se fait de Dieu         (Suite des séries « Comparative Religion »)

En pensant à Dieu, le Soufi cache son moi imparfait à ses propres yeux. Dieu est le navire dans lequel on navigue du port de l'imperfection au port de la perfection.

Haut de la page           

 

Cahier 3 : Le Gouvernement de la Nature - L'Incorporation des Maîtres

Préambule du Cahier 3

Le Gouvernement de la Nature

1. La direction de la hiérarchie spirituelle         (Angleterre, 10 mars 1921)

Il y a un but pour l'humanité entière, il est accompli sous la direction de la hiérarchie spirituelle.

2. Le gouvernement de la nature - Les contrôleurs spirituels         (Probablement entre 1915 et 1920
                                                                                                                      Documents préservés par Murshida Sharifa Goodenough)

Tout ce qui est produit se trouvait d'abord dans la Conscience Infinie. De même que le monde est gouverné à l'extérieur, de même il est gouverné spirituellement par les agents de Dieu.

Les contrôleurs spirituels.

Choisis par Dieu pour faire son travail

Il y a sept grades d'agents, qui gouvernent spirituellement.
Si tout vient de Dieu, pourquoi des distinctions ?

La variété de ce monde fut faite pour la satisfaction du Créateur.

L'influence du soleil, de la lune et des astres sur la hiérarchie spirituelle      (Suresnes, 4 septembre 1923)
Les cycles         
(Probablement entre 1915 et 1920, documents préservés par Murshida Sharifa Goodenough)

Tout se produit par cycles
Il y a eu bien des cycles depuis la création du genre humain, chaque cycle a eu son prophète.

3. Dieu-homme et homme-Dieu         (Sans date, documents manuscrit préservés par Murshida Sharifa Goodenough)

Le premier est Dieu enveloppé par l'homme, le second est l'homme voilé par Dieu.

4. Ce qu'on pourrait appeler surhumain         (Suresnes, 10 août 1926)

Nous appelons surhumain cette partie de l'être humain qui est au-delà de notre compréhension.

5. L'homme idéal, Rassoul         (Angleterre, 11 juillet 1920)

Derrière ce nom et cette forme, il y a une qualité prédominante, qui est divine beauté et inspiration.

6. Le message du Christ        

Si on peut voir l'Esprit de l'Alpha et l'Omega, caché derrière des personnalités différentes, on sera constamment dans l'Esprit du Christ.

7. La manière dont le sage fait sa vie dans le monde         (Suresnes, 22 août 1922)

Le saint est en accord avec l'univers entier ; il sacrifie sa vie au service de son prochain.
Le Maître se conquiert lui-même et bataille avec la vie ; il entre en conflit avec tout ce qui lui semble faux et le change en ce qu'il désire

L'Incorporation des Maîtres

8. L'esprit de guidance - 1         (Pays-Bas, 16 janvier 1923)

Cette création est un voyage de l'Etre Infini depuis les plans les plus intérieurs jusqu'à cette terre.

9. L'esprit de guidance - 2         (Angleterre, avant 1920)

La forme la plus importante sous laquelle la Lumière Toute-Puissante s'exprime est appelée « guidance ». Il y a un flot de l'Esprit de Dieu qu'on appelle le Message.

10. L'esprit du Christ         (San Francisco, 4 avril 1926, allocution prononcée pendant un service d’Adoration Universelle)

Christ, l'Esprit Sauveur

11. L'esprit de guidance - 3         (New-York, 10 janvier 1926, Service d'Adoration Universelle)

La Divinité est l'aspect de Dieu qui forme l'Esprit de Guidance. C'est le cœur de Dieu. L'Esprit de Guidance est comme le fil d'un collier dont tous les grands maîtres sont les grains.

12. Nur-Zahur La manifestation divine         (Divers documents manuscrits ou dactylographiés préservés
                     par Murshida Sharifa Goodenough, ou publiés par le Magazine « The Sufi » - Juin 1919 et dans « The Way of Illumination »)

Le Dieu Suprême comme Il est manifesté à la surface.

La Lumière de Guidance

En voyant l'obscurité des sphères inférieures, le divin Voyageur allume une torche.

Nur-e-Mohammed

Les âmes éclairées par la lumière de guidance sont les êtres choisis par Dieu.

La Lumière Divine dans la Création inférieure
L'Apogée de la Lumière dans l'Homme
L'Esprit de Prophétie

La Guidance

Les fonctionnaires du Gouvernement Infini sont connus comme étant les Messagers, des êtres saints de divers grades.

Les Cycles.

A chaque maître est assigné un certain laps de temps pour le Message qu'il doit donner. Le Sceau de la Prophétie veut dire que dorénavant le gouvernement spirituel travaillera sans apparaître ouvertement.

Le rejet de l’étranger,

A tenu l'homme dans l'obscurité depuis des siècles.

L'Unité des Maîtres.

Les maîtres sont toujours Un dans l'Esprit, découvrant la seule et unique vérité. Après la proclamation de Mohammed que nul n'existe sauf Dieu, aucune médiation entre l'homme et Dieu n'était plus nécessaire.

L'Incorporation des Maîtres.

Tous les maîtres ont été l'incorporation de l'Esprit-Maître, l'Esprit d'Alpha et Omega.
Une Histoire qui donne une illustration de la vie des Messagers ; tandis que les ignorants refusent le Messager, les sages l'acceptent.

13. L'Incorporation des Maîtres         (Sans date, notes manuscrites de Murshida Sharifa Goodenough)

Il y a toujours eu des maîtres. Notre maître est toujours là. Par notre pensée, nous attirons l'esprit du maître, le penchant vers la terre.

14. La découverte de l'orient de l'âme         (Sans date, dicté par Hazrat Inayat Khan à Murshida Sharifa Goodenough)

Quand nous découvrons cet Orient nous ne voyons plus que Sa lumière.

Haut de la page           

 

Cahier 4 : Prophètes - Formes de culte - Coutumes et symboles des religions

Préambule du Cahier 4

1. Formes du culte Hindou         (Extrait de la série « Comparative Religion »)

L’Adoration du gourou
Le culte symbolique des Brahmines         
(Extrait de la série « Symbolisme » des Gathas)
Rama, l’idéal des Hindous         
(Suresnes, 9 juillet 1923, tiré d’une conférence sur Rama)
Le culte de Krishna         
(Angleterre, 1917-1918, extrait de la série « Comparative Religion »)
Krishna – La vie de l’homme parfait         
(Suresnes, 4 juillet 1923, tiré d’une conférence sur Krishna)
La flûte de Krishna         
(Extrait de la série « Symbolisme » des Gathas)

2. Formes du culte Bouddhique         (22 novembre 1917, extrait de la série « Comparative Religion »)

3. Formes du culte Zorastrien         (Décembre 1917, extrait de la série « Comparative Religion »)

L’Adoration de la Lumière
Le Symbole du Zonnar

4. Le symbolisme des Soufis         (Entre 1917 et 1919, extrait de la série « Comparative Religion »)

Le Sacrifice
Le Baptême

5. Le Christianisme         (14 août 1922, d’après le carnet personnel de Miss Lloyd)

Le Christianisme a toujours été enseigné
Le Vrai Chrétien         
(Suisse, 23 novembre 1922)
L’Idéal Christique        
(New-York, décembre 1925, article destiné aux journaux)
L’Existence Physique de Jésus-Christ         
(Genève, 1920, tiré d’un recueil intitulé : « Helpful Questions and Answers »)
Le Symbolisme dans la Vie de Jésus-Christ

Jésus marchant sur l’eau.
Expressions symboliques du Christ.
Le symbole de la colombe.
Les langues de feu.
Significations du symbole de la croix.        
(Entre 1917 et 1918, extrait de la série « Comparative Religion »)
Philosophie du Saint-Sacrement.        
(Extrait de la série « Comparative Religion »)

6. Formes de culte islamique         (1917-18, extrait de la série « Comparative Religion »)

L’adoration de l’Immanence de Dieu dans la nature
Namaz         
(Extrait de la série « Esotérisme »)
Les devoirs du croyant dans l’Islam
L’idée de Halal et Haram dans l’Islam
Le symbolisme dans la vie du Prophète Mohammed        
(Extrait de la série « Symbolisme » des Gathas)

Shaqq-e-sadr : l’ouverture de la poitrine.
Meraj : le songe du Prophète.

Haut de la page           

 

Cahier 5 : Qu’est-ce que le Soufisme ?

Préambule du Cahier 5

1. Le message soufi au monde occidental         (New-York, décembre 1925, article destiné aux journaux)

2. L'école de pensée soufie        

Le Soufi cherche seulement la vérité, il voit la vérité en toute religion.

3. Qu'est-ce que le soufisme ?   

Le Soufisme est le procédé pour rendre la vie naturelle.
Le Soufisme signifie connaître son propre être.

4. La morale du Soufi est celle de la renonciation        

La morale du Soufi est de pratiquer la vertu parce qu'il le désire, sans en attendre de récompense.

5. L'effort du Soufi      

Se fait en vue de la réalisation de l'Unité de l'Être Entier.

6. Liberté vis-à-vis des principes        

Il n'y a pas de principe que le Soufi soit obligé de suivre.
Pour le Soufi il n'y a pas « le bien et le mal ». Nous rendons toutes choses bonnes ou mauvaises par notre vision. Chaque action du Soufi est spirituelle.

7. A quoi tend le Soufi dans la vie         (Novembre 1921)

Le but du Soufi est de ne pas voir la dualité mais l'Unité.

8. Pureté, l'Idéal         (Novembre 1921)

La croyance en Dieu doit mener à cette pureté qui est pour l'homme l'atteinte idéale.

Annexe

Haut de la page           

 

L'Unité des Idéaux Spirituels

Unité des idéaux Spirituels - Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

ISBN :
978-2-35682-412-7

 

Unité des idéaux Spirituels - Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

ISBN :
978-2-35682-445-5

 

Unité des idéaux Spirituels - Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

ISBN :
978-2-35682-678-7

  A paraître:

Le Gouvernement de la Nature - L'Incorporation des Maîtres
Prophètes - Formes de culte - Coutumes et
symboles des religions
Qu’est-ce que le Soufisme ?
 

 

Présentation
Années antérieures
  Présentation
Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

 

La musique du Message
Règlement intérieur
Présentation
Statuts
Présentation
Retour à l'accueil
Envoyer un Email
Adhésion
Textes et conférences
Demande supplémentaire