Vers l'Unique, la Perfection d'Amour d'Harmonie et de Beauté, le Seul Être, Uni à toutes les âmes illuminées qui forment l'incorporation du Maître, l'Esprit Guide   Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan   Vers l'Unique, la Perfection d'Amour d'Harmonie et de Beauté, le Seul Être, Uni à toutes les âmes illuminées qui forment l'incorporation du Maître, l'Esprit Guide
Philosophie

 

Table des matières :

 

Philosophie

L'esprit et la matière - Pir-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

ISBN :
978-2-35979-054-2

  A paraître:  

Philosophie - Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

ISBN :
978-2-35682-662-6

 

A paraître:

 

Philosophie - Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

ISBN :
978-2-35682-511-7

 

Cahier n°1 : L'Esprit et la Matière

Toutes ces Conférences ont été prononcées à Suresnes pendant l'Ecole d'Eté 1925)

Introduction

Avant-propos

Préambule du cahier n°1

1. Illusion et réalité        (17 juin 1925)

Les choses apparaissent d'abord sous une certaine forme ; à mesure que nous les étudions, elles apparaissent autrement. L'Illusion est la surface, la Réalité est la profondeur de toutes choses. Le corps est une illusion, l'âme est la réalité ; la fleur est une illusion, le parfum est la réalité. Plus une chose dure longtemps, plus elle montre de réalité.

2. L'esprit et la matière (1)        (24 juin 1925)

La Matière est une action de l'Esprit, qui s'est matérialisé et est devenu intelligible à nos sens de perception ; elle est ainsi devenue réalité pour nos sens, cachant l'Esprit au-dedans d'elle-même. L'Esprit se développe graduellement dans la Matière, car il ne peut y demeurer.

3. Capacité        (1er juillet 1925)

La Capacité est ce qui constitue un "creux" dans lequel l'action de l'Existence Toute-Pénétrante peut produire une Substance. Même la substance la plus subtile est perceptible et ainsi elle est matière. Le phénomène entier de la vie est le phénomène de la capacité.

4. Vibrations (1)        (8 juillet 1925)

Chaque chose possède un son particulier et chaque chose a une forme. Les vibrations font que la Vie prend une forme. Un certain degré de vibrations amène les choses depuis le monde intérieur jusqu'à la terre.

5. Vibrations (2)        (15 juillet 1925)

Les conditions produites par la vitesse des vibrations sont la cause de tous les sentiments. Ce qui en nous perçoit est le Sens qui est unique, et le plus intérieur ; il se tient à l'arrière-plan des cinq sens.

6. L'atmosphère        (22 juillet 1925)

L'Atmosphère est faite par les vibrations. Les vibrations de l'homme créent l'atmosphère des lieux et l'atmosphère est aussi créée dans l'homme. La perception des vibrations est comme de comprendre un langage. Ce qu'une personne cache, son atmosphère le dit.

7. La lumière        (29 juillet 1925)

Il y a trois aspects de la Lumière :
La lumière que nous percevons comme intelligence,
La partie dense de l'intelligence, la lumière du soleil, que nous voyons comme centralisée en un point.
La lumière de chaque chose qui partage la lumière du soleil.

8. L'intelligence        (5 août 1925)

L'Intelligence sous sa forme dense apparaît comme le rayonnement dans les choses et les êtres. On peut diviser l'intelligence humaine en : perception, conception et assimilation qui est la plus haute forme d'intelligence : elle est parfaite.

9. La loi du rythme        (12 août 1925)

Toute forme est constituée et toute condition survient en accord avec cette Loi.

10. L'aspect triple, double et unique de la nature        (19 août 1925)

En chaque chose, en chaque être et en chaque condition ce triple aspect existe. Toutes choses que nous connaissons, que nous sentons et que nous percevons ont leur opposé. Le Deux revient à Un ; comme les deux extrémités d'une ligne qui est unique. Et cette unicité est manifeste en toutes choses.

11. L'esprit au-dedans et au-dehors        (26 août 1925)

On peut trouver les qualités de toutes choses dans l'esprit des choses, davantage que dans les choses elles-mêmes. L'Espace n'est pas seulement rempli de substance, mais aussi rempli d'esprit. Nos sens sont limités, ils sont incapables de voir certaines choses et certains êtres qui néanmoins existent. On doit voir avec ses yeux et percevoir avec sa perspicacité.

12. L'esprit et la matière (2)        (2 septembre 1925)

Il y a un conflit entre esprit et matière. La matière absorbe l'esprit afin d'exister, et l'esprit assimile la matière, car elle est sa propriété. La vie abandonne la matière, la matière ne peut pas la détruire, et la vie demeure. En cela gît le secret de l'immortalité.

13. L'esprit et la matière (3)        (9 septembre 1925)

Aucune matière ne peut exister sans l'Esprit. Il n'y a pas de hiatus entre esprit et matière, parce qu'ils sont une seule et même chose. La différence entre un objet et un être vivant, entre la création inférieure et la création plus élevée, entre la personne matérielle et la personne spirituelle, est la différence de degré d'esprit qu'elles absorbent.

Haut de la page           

 

Cahier n°2 : La compréhension du processus de la manifestation grâce à la connaissance de sa nature

 

Préambule du cahier n°2

Introduction générale

Avant-propos

Préambule

1. Le secret de l'esprit        (New-York, 20 décembre 1925, compte-rendu de Kismet Stam,
                                transcrit par elle-même, transcription comparée à la sténographie par Anneke Strijbos.)

L'Esprit est comparé au soleil et ce que nous appelons des âmes sont les rayons de l'Esprit.

2. La danse de l'âme        (Paris, 12 juin 1921)

Le but de la vie est de devenir plus vivante, de permettre à l'âme de vivre davantage.

3. La vérité        (Issu d'un document transmis par Murshida Saintsbury-Green daté du 17 mai 1920)

Le désir de s'élever vers le domaine où n'existent ni noms ni formes. L'âme même de l'homme est la vérité ; les nuages de l'illusion la recouvrent.

4. La philosophie de la forme        (Document non daté préservé dans les archives soufies,
                                                   partiellement dactylographié, partiellement dans une écriture non identifiée.)

L'espace entier contient des formes et toutes les formes occupent l'espace.

5. Sur l'esprit et la matière        (D'après un manuscrit préservé par Nargis, daté du 2 avril 1925)

L'action matérialise l'esprit.
Comment est-ce que l'âme forme le corps ?       
(Manuscrit préservé par Murshida Goodenough)
La substance se développe depuis le rayonnement du soleil.       

Une Interprétation Soufie de Maya ou La Réalité de la Matière       
(Tiré d'un manuscrit dicté par Hazrat Inayat Khan en 1911, conservé dans les archives du Mouvement Soufi
                         dans une note ajoutée à l'article dicté sur « Amour et Dévotion »)

6. La philosophie des yeux        (Tiré du Magazine « The Sufi » - février 1915)

7. La conscience voit-elle par les yeux physiques ?        (Document dactylographié,
                                                                                                 non daté conservé dans les archives soufies)

8. Conscience

La Conscience Cosmique        (Article du « Southern Daily Echo », 11 mars 1920
                                                                     INAYAT KHAN A SOUTHAMPTON)

La Conscience, But de Toute la Création       
(Divers documents manuscrits non datés
                                                                                        préservés par Murshida Sharifa Goodenough)

L'Impression du Mental et du Corps, réfléchie sur l'âme, la sépare de la Totalité de la Conscience       
(Tiré de : « Le Phénomène de l'Ame »)
L'Ame et son Miroir       
(Tiré d'un ancien manuscrit dactylographié sans date conservé dans les archives Soufies,
            portant le sceau « Archives de Fazal Manzil » probablement une copie de notes prises par Murshida Sharifa Goodenough,
                                                                            dont une page manuscrite est conservée.)

La Roue de l'Evolution       

La Personnalité       
Nous sommes de menus éléments de l'Etre Tout-Embrassant, Dieu.      
L'Unité       
L’âme languit après son union avec la Conscience.       
La Sagesse       
(Fragment d'un ancien document dactylographié, Londres 1915-1920, gardé dans les archives soufies
                                             et annoté par Murshida Sharifa Goodenough comme : « incomplet, incorrect »)

Derrière la manifestation il y a l'océan de la Conscience.       

9. Ce qui vit et ce qui meurt dans l'homme        (Document sans date préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

10. Nur Zahur, la manifestation de la lumière cachée et le mystère de la lumière et de l'ombre
                         
(Documents manuscrits non datés préservés par Murshida Sharifa Goodenough
                                  avec quelques dactylographies anciennes conservées dans les archives Soufies)

« Dieu est la Lumière de la Terre et des Cieux »
« Cette Manifestation devint par la Lumière de l'Etre Unique »
Qu'est-ce qui fait de l'Âme un Individu, une Chose distincte ?
Toutes Choses sont faites de la Lumière
Quand on regarde le Soleil, on ne voit pas d'Ombre
Ombres et Réflexions
L'Ombre du Corps
On ne vit jamais l'Ombre du Prophète
La Lumière est toujours présente
Toute Chose nous apparaît non pas comme elle est, mais comme la Lumière nous la montre

11. Aspects de la manifestation        (Documents manuscrits non datés préservés par Murshida Sharifa Goodenough
                                                                            avec quelques dactylographies anciennes conservées dans les archives Soufies)

La Manifestation est assujettie à la Lumière et à l'Ombre
La Manifestation a lieu dans le temps et dans l'espace
Toute Manifestation est faite par les Forces Créatrices et réceptives.
Toute Manifestation est faite par ces deux formes : l'accident et l'intention.

12. L'homme, perfection de la manifestation de Dieu        (Documents manuscrits non datés
                     préservés par Murshida Sharifa Goodenough avec quelques dactylographies anciennes conservées dans les archives Soufies)

L'homme et l'animal sont faits du même élément, l'esprit. Mais l'homme est la culmination de la création.

13. L'âme depuis son stade originel vers la manifestation et depuis la manifestation jusqu'à sa condition originelle        (Conférence donnée à Suresnes le 23 août 1926, faisant partie d'une série sur la Philosophie)

L'âme amasse la substance des sphères qu'elle traverse.

14. Toutes les âmes retournent à Dieu        (Document non daté dans une écriture inconnue, tiré des Archives Soufies)

15. Conclusion        (Tirée de « The Phenomenon of the Soul » - Le Phénomène de l'Ame)

Haut de la page           

 

Cahier n°3 : La perfection de Dieu manifestée dans Sa Création, la Dualité, le Sexe.

 

Introduction

Sommaire

Avant-propos

Préface

Préambule du cahier n°3

1. Qu'est-ce que la création ?        ( Questions et réponses composées par Hazrat Inayat Khan,
                                                                                préservées par Murshida Sharifa Goodenough.)

2. La cause de la création        (Manuscrit sans date préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

3. L'activité cause le sentiment de la vie        (Manuscrit sans date préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

4. L'idée de Dieu (1)        (Première partie d'un document sans date préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

5. Les éléments        (Documents divers sans date préservés par Murshida Sharifa Goodenough)

Sur l'Elément du Feu
Sur les Quatre autres Eléments       
(Document dactylographié des Archives soufies)
Couleur des Eléments
Questions et Réponses concernant les Eléments       
(Documents préservés par Murshida Sharifa Goodenough)

6. Un univers dans l'homme        (Diverses notes non datées, préservées par Murshida Sharifa Goodenough)

7. La perfection        (Notes sans date préservées par Murshida Sharifa Goodenough)

La manifestation est aussi nécessaire que sa condition non-manifestée.
La vie a deux moitiés : Dhât et Sifat. L'une n'est pas parfaite sans l'autre.
Ce qui est parfait est ce qui atteint sa destination.
Sans chacun d'entre nous l'univers entier ne serait pas parfait
Dieu a besoin des êtres imparfaits pour la perfection du tout.
Questions et réponses sur la perfection et l'imperfection       
(Suresnes, 4 septembre 1923)

8. La dualité dans la nature        (Documents préservés par Murshida Sharifa Goodenough datés 12 décembre 1916)

9. La claire vision        (Suresnes, été 1922)

10. Considérations sur le sexe

Vous faites erreur si vous pensez que l'impulsion sexuelle fait partie du côté animal de l'homme.
                                      
(d’après des notes de Khalifa Nargis - 13 juillet 1919)
Quand et comment la différenciation du sexe se produisit-elle dans la manifestation ?
                                      
(d'après des notes de Murshida Sharifa Goodenough, date incertaine)
Est-ce que l'âme de la femme a été faite en premier, ou bien est-ce l'âme de l'homme ?       
Le sexe est déterminé dans chaque plan dont l'âme forme son véhicule.       
Cupidon.       
L'Ame descend à travers le Souffle       
(Probablement durant l'été 1921 documents dictés par Hazrat Inayat Khan)
Questions et Réponses sur le Sexe composées par Hazrat Inayat Khan       
Le Désir Sexuel       
Propos sur le Sexe (suite)       
La Passion       

11. Le mariage        (Suresnes, 20 septembre 1926)

12. La vie de l'homme        (Document manuscrit tiré des Archives soufies, sans date)

L'homme passe dans sa vie par deux périodes, celle de la lumière et celle de l'obscurité.
Le voyage vers le but
Dans le chemin du Soufi se dressent généralement beaucoup d'obstacles pendant son voyage.

13. Le voyage vers le but        (Probablement entre 1915 et 1920,notes sans date préservées par Murshida Sharifa Goodenough)

Le Temps et l'Espace
L'Homme et le Tout
L'Homme et les Eléments
Conscience - Activité - Manifestation
Vers la Manifestation.
Le Voyage de Retour
Conclusion

14. L'idée de Dieu (2)        (Seconde partie d'un document sans date (cf.ch .4) préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

15. L'attraction de l'Etre Divin        (Document préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

16. La folie de la vie        (Compte-rendu d’une conférence donnée à Genève, date inconnue.)

17. Dévotion - l'amour supérieur        (Document manuscrit, entre 1915 et 1920,
                                                   dicté par Hazrat Inayat Khan à Londres, abondamment corrigé de sa main)

Haut de la page           

 

Cahier n°4 : La manifestation de l'Invisible dans l'existence matérielle
                     et l'expérience de l'âme à travers les différents plans d'existence

 

Préambule du cahier n°4

I. Première partie - La manifestation :
                                 La manière dont l'Invisible s'est manifesté jusqu'à l'existence matérielle
                        
(Manuscrit dicté par Hazrat Inayat Khan, complété par un texte dactylographié daté de Janvier - Février 1917)

1. Les quatre stades de l'absolu       

2. Les sept cieux       

3. Une carte de la manifestation       

4. Explication de quelques termes soufis        ( Document conservé dans les archives soufies mentionnant :
                                                                                                          « Paroles de Pîr-o-Murshid Inayat Khan »)

5. La manifestation physique       

6. Les forces expressives et réceptives de la création       

Dhat et Sifat - Jelal et Jemal
L’attraction des sexes - Cupidon
Le caractère sacré de la relation sexuelle

7. La manifestation de l'âme en tant que corps       

8. Les êtres des cinq éléments       

9. Les éléments       

10. Les cinq plans de l'existence de l'homme (1)        

11. Les cinq plans de l'existence de l'homme (2)      (Document manuscrit préservé par
                                                                                                            Murshida Sharifa Goodenough)

II. Deuxième partie - La manifestation

1. Le monde des anges        (Document non daté, de la main de Murshida Sharifa Goodenough)

Toute âme est reliée au monde des anges
Les cinq anges les plus importants

2. Le souffle ou l'ego        (Document dicté par Hazrat Inayat Khan, probablement dans les années 1915-1920.
                                                               Plusieurs changements, faits semble-t-il de la main de Hazrat Inayat)

3. Toute révélation peut être trouvée dans le cœur de l'homme
                                          
(Causerie donnée à la radio aux Etats-Unis probablement au printemps 1923)

4. La bénédiction divine est donnée dans la vision qui devient pénétrante
                                          
(Propos originellement destiné à introduire les chapitres sur la Manifestation)

III. Troisième partie - L'expérience de l'âme à travers les différents plans d'existence
                                          
(Trois séries de Ghitas données à Londres dans les années 1917-1918,
                                           
publiées en anglais en 1939 dans un volume nommé «Metaphysics».)

1. L’expérience de l'âme à travers les différents plans d'existence (première série)

1 - Notre constitution physique
2 - La signification mystique du corps
3 - La nature des sens et leurs organes
4 - La source des désirs physiques
5 - La source des émotions
6 - La constitution du mental
7 - L'influence du mental sur le corps et l'impression du corps sur le mental
8 - L'âme seule en elle-même
9 - L’âme avec le mental
10 - L’âme avec le mental et le corps

2. L’expérience de l'âme à travers les différents plans d'existence (deuxième série)

1 - L’expérience de l'âme à travers le corps
2 - L'expérience de l'âme à travers d'autres êtres
3 - L'expérience de l'âme à travers d'autres objets
4 - L'expérience de l'âme à travers le mental
5 - L'expérience de l'âme à travers le mental d'autres êtres
6 - L'expérience de l'âme à travers le cœur
7 - L'expérience de l'âme à travers le cœur d'un autre
8 - L'expérience de l'âme à travers l'esprit
9 - L'expérience de l'âme à travers l'esprit d'un autre
10 - L'expérience de l'âme à travers l'abstrait

3. L’expérience de l'âme à travers les différents plans d'existence (troisième série)

1 - Le voyage vers le but (1)
2 - Le voyage vers le but (2)
3 - Le but de la vie (1)
4 - Le but de la vie (2)
5 - L’âme (1)
6 - L’âme (2)
7 - La destinée de l'âme
8 - La liaison de l'âme avec le mental et le corps
9 - Le rayonnement de l'âme (1)
10 - Le rayonnement de l'âme (2)

Haut de la page           

 

Cahier n°5 : Le grand cycle de l'âme

(Séries de conférences données pendant l’Ecole d’Eté en 1923 à Suresnes)

Introduction générale

Sommaire

Avant-propos des traducteurs

Genèse de ce volume.

Introduction        (19 septembre 1923 - 15 h 30)

L’âme vers la manifestation

10 août 1923 - 17h 30
11 août 1923 - 17h 30
13 août 1923 - 17 h 30
14 août 1923 - 17 h 30
15 août 1923 - 17 h 30
17 août 1923 - 17 h 30
18 août 1923 - 17 h 30
20 août 1923 - 17 h 30
21 août 1923 - 17 h 30
22 août 1923 - 15 h 30
22 août 1923 - 17 h 30
24 août 1923 - 17 h 30
7 septembre 1923 – 17 h 30

La manifestation ou L’âme manifestée

L’arrivée de l'âme sur le plan physique

25 août 1923 - 17 h 30
27 août 1923 - 17 h 30
28 août 1923 - 17 h 30
29 août 1923 - 17 h 30
31 août 1923 - 17 h 30
1 septembre 1923 - 17 h 30
3 septembre 1923 - 17 h 30
4 septembre 1923 - 17 h 30

Le corps

2 juillet 1923 - 17 h 30
3 juillet 1923 - 17 h 30
4 juillet 1923 - 17 h 30
6 juillet 1923 - 17 h 30

Le mental

8 juillet 1923 - 17 h 30
7 juillet 1923 - 17 h 30
10 juillet 1923 - 17 h 30
11 juillet 1923 - 17 h 30

L’âme

1er août 1923 - 15 h 30
1er août 1923 - 17 h 30

Pourquoi les âmes viennent-elles sur la terre ?

5 septembre 1923 - 17 h 30

L’âme vers le But

8 septembre 1923 - 17 h 30
10 septembre 1923 - 17 h 30
11 septembre 1923 - 17 h 30
12 septembre 1923 - 17 h 30
14 septembre 1923 - 15 h 30
14 septembre 1923 - 17 h 30
15 septembre 1923 - 15 h 30
15 septembre 1923 - 17 h 30
17 septembre 1923 - 15 h 30
17 septembre 1923 - 17 h 30
automne 1923
18 septembre 1923 - 15 h 30
18 septembre 1923 - 17 h 30

Conclusion

19 septembre 1923 - 17 h 30

Appendice

Sur la question de savoir si l'univers fonctionne par automatisme        (18 août 1923 - 15 h 30)

Sur la peur de la mort        (22 août 1923 - 15 h 30)

Sur la justice de Dieu        (10 septembre 1923 - 17 h 30)

Sur la destruction du passé        (Suite de la conférence du 28 août 1923 – 17 h 30,
                                                                 voir aussi la conférence du 3 juillet 1923 – 17 h 30)

Sur la réincarnation        (Suite aux conférences du 27 août 1923 – 17 h 30, du 28 août 1923 – 17 h 30,
                                                                         du 8 juillet 1923 – 17 h 30 et du 15 septembre 1923 – 17 h 30.)

Sur la réceptivité et l'état de disciple        (31 août 1923 - 17 h 30)

Sur le Verbe qui a été perdu…        (décembre 1922)

Sur le voyage de l'âme pendant le sommeil du corps        (14 août 1923 - 15 h 30)

Sur la méditation        (28 août 1923 - 17 h 30)

Sur le Soufi et le Yogî        (Suite de la conférence du 4 juillet 1923 – 17 h 30)

Haut de la page           

 

Cahier n°6 : L'origine et la continuité de la vie - L'immortalité - Notre part divine et notre part humaine

 

Introduction générale

Avant-propos

Préface

Préambule

1. Manifestation, gravitation, assimilation, perfection        (Conférence donnée à Los-Angeles le 23 mars 1926)

L'expérience divine signifie l'expérience de l'âme, quand cette expérience l'a amenée à la hauteur où elle n'est plus seulement une âme individuelle, mais est consciente de tous les plans de l'existence.

2. La nostalgie de l'âme        (Document sans date, probablement non terminé, de l'écriture de Murshida Sharifa Goodenough)

Est-ce que les âmes dans leur voyage de retour de la terre à l'infini deviennent des anges ?
L'âme a la nostalgie du retour.
Aucune âme n'est ce que nous appelons Satan ou le diable.
L'âme a le désir profond de vivre.       
(Genève, 11 octobre 1923
                                                                              Question et réponse échangées après une conférence sur La Réalisation)

3. Philosophie soufie : L'origine de la vie - la naissance et la mort        (San-Francisco, 5 avril 1926)

Venir de son origine vers la manifestation et revenir au but est le voyage de l'âme. La mort est seulement une étape passagère.

4. L'âme, son origine et son déploiement        (Chicago, 28 avril 1926)

L'âme vient directement de l'Esprit Divin. Afin de faire l'expérience de la vie, l'âme a besoin d'instruments: les véhicules du corps et du mental. Le développement spirituel est le but ultime de toute personne.

5. La parole qui fut perdue        (Paris - Décembre 1922)

Par ces mots les mystiques ont indiqué que ce qui manquait dans le processus de la création était l'expression et la perception.

6. La vie et la mort        (Manuscrit typographique non daté, probablement de 1920, Préservé par Murshida Saintsbury-Green)

L'âme est imperceptible comme l'est la toile d'un tableau.
Le souffle est le lien entre l'âme et le corps.
Le Phénomène de l'Obsession
La Conscience Eternelle
Conditions après la Mort       
(Questions et Réponses sans date, préservées par Murshida Sharifa Goodenough)

7. La continuité de la vie (1)        (Conférence donnée à New-York, le 28 janvier 1926)

Il n'y a pas un seul objet qui puisse jamais être détruit, il est seulement changé d'une chose en une autre. La fin appartient à quelque chose qui commence. La vie n'a jamais commencé et ne finira jamais.

8. La continuité de la vie (2)        (Article du « Southern Daily Echo », Southampton, 8 avril 1920)

La vie est continuelle, la forme seule meurt.

9. La certitude de la vie dans l'au-delà        (Paris, 28 mars 1925)

Le Soufi pratique un procédé grâce auquel il peut toucher cette partie de la vie en lui-même qui n'est pas sujette à la mort. Ainsi, la vie et la mort ne sont pas des conditions auxquelles il est assujetti, mais des conditions qu'il amène en lui-même.

10. Le secret de l'esprit        (Detroit, 3 février 1926)

Notre être réel est l'esprit. L'âme avec le cœur et le mental fait l'esprit. Réalisation spirituelle veut dire devenir conscient de son propre esprit.

11. La doctrine du Karma        (Paris, 16 mai 1924)

Le Soufi ne permet pas aux influences passées de dominer sa vie. Il veut produire dès maintenant l'influence nécessaire pour rendre la vie meilleure.

12. La doctrine de la réincarnation        (Date probable entre 1916 et 1920
                             Document tiré des Archives de la Fondation NEKBAKHT, également publié dans le « Grand Cycle de l'Ame »)

Le monde est l'incarnation d'un seul Etre, un seul Dieu.

13. Idées soufies sur la réincarnation       

Le vrai Soufi est pur de toutes choses, même de la croyance
                                                                
(Document écrit par Hazrat Inayat, probablement vers 1915-1916)
Qu'est-ce que le Soufi a à dire de la réincarnation ?       

Le Soufisme ne s’oppose à aucune doctrine       
(27 août 1923)
La Réincarnation existe pour la personnalité non pas pour le Rayon
                                                                
(Dicté par Hazrat Inayat au Sheikh Sirdar van Tuyll, Suresnes 1924)
L'Ame voyage-t-elle d'un plan à un autre et revient-elle ?       
                                                                
(Document dicté au Sheikh Sirdar van Tuyll - Suresnes, 28 août 1923)

14. Destin et libre-arbitre        (New-York, 19 janvier 1926)

On peut changer la vie par son action. Une action juste possède un pouvoir; elle est créatrice et peut aider beaucoup plus que l'on imagine.

15. Libre-arbitre et destinée        (Suresnes, 12 juillet 1925)

La volonté de Dieu est accomplie lorsque l'homme est en lui-même en contact avec l'Esprit Divin. C'est alors qu'il commence à comprendre le sens de la volonté divine.
 

16. Notre part divine et notre part humaine        (probablement : Londres, 1915-1918 document non daté,
                                                                                                           préservé par Murshida Sharifa Goodenough)

A une extrémité nous sommes très limités, à l'autre extrémité nous sommes si vastes que nous sommes l'Etre Entier.

17. La vision de l'homme et la vision de Dieu        (San-Francisco, 18 février 1926)

La vision de l'homme est petite à cause de sa limitation dans le corps physique. C'est la vision de l'Etre Parfait qui, par cette captivité de l'âme dans le corps mortel, est devenue individuelle. L'individuel signifie l'expérience limitée de l'âme. Il y a des âmes qui atteignent à la sagesse divine - leur vision devient la vision de Dieu.

18. La liberté de l'âme (1)        (Detroit, 1er. février 1926)

Il n'y a pas de liberté sans mort. Tel est le secret des Soufis.
Au lieu d'attendre jusqu'à après la mort, ils ont loué à la mort ici sur la terre.

Haut de la page           

 

Cahier n°7 & 8 en préparation

 

 

 

Philosophie

L'esprit et la matière - Pir-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

ISBN :
978-2-35979-054-2

  A paraître:  

Philosophie - Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

ISBN :
978-2-35682-662-6

 

A paraître:

 

Philosophie - Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

ISBN :
978-2-35682-511-7

 

Présentation
Années antérieures
  Présentation
Pîr-o-Murshid Hazrat Inayat Khan

 

La musique du Message
Règlement intérieur
Présentation
Statuts
Présentation
Retour à l'accueil
Envoyer un Email
Adhésion
Textes et conférences
Demande supplémentaire